BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates
Home / DÉBAT ET CHRONIQUE / Des chiffres qui laissent rêveur

Des chiffres qui laissent rêveur

Alors que nos finances nationales s’emballent, il faudrait au moins harmoniser les publications économiques officielles de l’État, surtout lors qu’elles dépendent du même ministère.

Ainsi, la Trésorerie générale vient de publier son bulletin mensuel des recettes et dépenses de l’État pour avril 2013: les dépenses de la caisse de compensation y figurent pour 16,5 milliards DH (MMDH), le total des dépenses ordinaires pour 77 MMDH, les investissements pour 15 MMDH et les recettes ordinaires pour 65 MMDH. Le déficit budgétaire qui en résulte est de 21,2 MMDH.

Il faut pourtant s’attendre à des montants totalement différents sur les prochaines publications du ministère de l’Economie et des finances, concernant la même période (avril 2013).

À titre d’exemple, à fin mars, la Trésorerie générale avait annoncé des dépenses de compensation de 16,5 milliards DH contre seulement 10,6 MMDH pour le ministère de l’Economie et des finances! Au jeu des comparaisons, on peut d’ailleurs constater des différences à tous les postes: le déficit global du budget était de 23 MMDH pour le Trésor contre 17 MMDH pour le ministère.

Même phénomène chez le Haut Commissariat au Plan (HCP) où les enquêtes mensuelles sur la population active, inactive, ou en chômage, laissent planer des mystères que seuls, peut-être, des statisticiens chevronnés pourraient nous expliquer… Entre le 4e trimestre 2011 et le 4e trimestre 2012, il y a eu une perte nette de 115.000 postes d’emploi selon les statistiques publiées dans le rapport activité-emploi-chômage 2012.

Or, dans sa note d’information sur le marché du travail pour le premier trimestre 2013, le HCP nous apprend qu’il y a eu création nette de 99.000 postes d’emplois entre le premier trimestre 2012 et le premier trimestre 2013.

Des écarts aussi importants sur deux périodes qui se chevauchent… Voilà qui est pour le moins étrange! Car, de tels chiffres ne sont possibles que si, durant les trois premiers mois de 2013, on a pu créer 214.000 emplois de plus que durant les trois premiers mois de 2012.

Et si ces chiffres sont justes, pourquoi donc tout le monde critique le gouvernement actuel ?

Abdelhaq Sedrati

Check Also

Le rêve africain de Xi Jinping

Il y a tout juste soixante ans, le 24 avril 1955, les représentants de vingt-neuf pays ...

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils