BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates
Home / A LA UNE / Maroc-États-Unis :Fin de la période de turbulences ?

Maroc-États-Unis :Fin de la période de turbulences ?

Deux déplacements d’envergure ont été annoncé ce mois de novembre dans le cadre des relations entre le Maroc et les États-Unis.

Si la visite du secrétaire d’Etat américain, John Kerry, a été annulé, le Roi Mohammed VI répondra, le 22 novembre, à l’invitation du président Barack Obama. Un rendez-vous qui augure la fin de la période de turbulences entre les deux pays, qui avait débuté au lendemain de la fameuse résolution américaine sur la mission de la MINURSO.

Le Maroc a longtemps été considéré comme un allié stratégique et majeur des Etats-Unis hors OTAN (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord).

Malgré les quelques bas rencontrés dans les relations entre les deux pays, ces derniers viennent d’arrêter un rendez-vous important. Tout d’abord, il s’agit en premier lieu de la première visite du Roi Mohammed VI au pays de l’Oncle Sam sous l’ère de Barack Obama, mais également du premier déplacement officiel du secrétaire d’Etat américain John Kerry au Maroc, annulé à la dernière minute, suite aux négociations en cours sur le programme nucléaire iranien

Deuxième session du dialogue stratégique Maroc-USA

Le secrétaire d’Etat américain, qui était attendu en début de cette semaine à Rabat, dans le cadre de sa tournée régionale, allait co-présider avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, la deuxième session du Dialogue stratégique Maroc-États-Unis.

Le chef de la diplomatie américaine aurait appelé vendredi matin Salaheddine Mezouar pour l’informer de sa décision motivée par une modification de calendrier.

Les deux parties ont échangé une conversation téléphonique, selon la confirmation du département d’Etat américain. “La visite que devait effectuer John Kerry au Maroc a été reportée d’un commun accord”, ajoute la même source. Le secrétaire d’Etat américain devait rentrer à Washington pour informer le président Barack Obama sur les derniers développement de ce dossier, mais également sur les négociations pour la paix au Proche-Orient.

Sa visite en Algérie a été annulée suite à ces mêmes motifs.

Le Roi à la Maison Blanche

Le 22 novembre prochain, Barack Obama recevra le Roi Mohammed VI à la Maison Blanche, selon la présidence des États-Unis.

Il s’agira de la première visite du Souverain aux Etats-Unis, depuis que Barack Obama a été élu. Mohammed VI, qui a accédé au pouvoir en 1999, avait été reçu à Washington par les prédécesseurs de l’actuel locataire de la Maison Blanche, Bill Clinton et George W. Bush, respectivement en 2000 et 2002.

Lors de cette visite, “la lutte contre l’extrémisme violent, le soutien aux transitions démocratiques et la promotion du développement économique au Moyen-Orient et en Afrique” seront au menu, selon le porte-parole de la Maison Blanche. La même source précise que “cette visite soulignera l’amitié de longue date entre les Etats-Unis et le Maroc, et renforcera le partenariat stratégique”.

Barack Obama veut aussi évoquer avec le Roi “le soutien (américain) aux réformes démocratiques et économiques du Maroc”.

Cette visite intervient quelques mois après la fameuse résolution américaine, appelant à l’élargissement du mandat de la Mission des Nations Unies pour le Sahara (MINURSO) à la question des droits de l’Homme.

Une résolution dénoncée à l’époque par le Maroc, et qui avait froissé les relations diplomatiques entre les deux pays, même si elle a finalement été retirée de la mission de la MINURSO.

Check Also

MARRAKECH SORT LE GRAND JEU POUR LA COP 22.

C’est une ville ocre méconnaissable qui s’apprête à accueilli des dizaines de chefs d’états et ...

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils