BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates
Home / A LA UNE / Autonomie au Sahara Les acteurs de Laâyoune réitèrent leur attachement

Autonomie au Sahara Les acteurs de Laâyoune réitèrent leur attachement

Des acteurs associatifs de Laâyoune ont réitéré, samedi à Laâyoune, leur attachement à la proposition marocaine d’autonomie comme unique solution au conflit artificiel autour du Sahara marocain.

Lors d’une rencontre avec une délégation parlementaire Britannique, ces acteurs opérant dans le domaine des droits de l’Homme, ont exprimé leur attachement à la proposition marocaine d’autonomie qui a été saluée par la communauté internationale, soulignant que cette proposition garantit la digité, la liberté et les droits de la population sahraouie, contrairement aux marocains séquestrés dans les camps de Tindouf.

Tout en rappelant la contribution des populations locales à l’élaboration de cette proposition via le Conseil royal consultatif des affaires sahariennes (Corcas), ils ont appelé la communauté internationale à trouver une issue à ce conflit artificiel qui n’a que trop duré, et qui représente une menace à la stabilité dans la région maghrébine et la région sahélo-saharienne.

Par ailleurs, les intervenants ont vivement dénoncé les violations des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf, rappelant que les marocains séquestrés dans ces camps sont soumis à toutes les formes de torture et de maltraitance rejetés par les conventions internationales et les principes des droits de l’Homme.

Les acteurs associatifs, qui ont dénoncé les pratiques répressives du polisario contre les manifestants dans les camps de Tindouf, toujours en sit-in en protestation contre les violations des droits de l’Homme par le polisario et les forces algériennes, ont appelé à faciliter l’accès aux organisations internationales pour enquêter sur les conditions tragiques que vivent les marocains séquestrés dans ces camps.

Concernant la situation des droits de l’Homme au Maroc, les intervenants ont souligné que ce chantier a connu une grande impulsion depuis l’intronisation de S.M. le Roi Mohammed VI, grâce à une série de mesures multidimensionnelles visant la protection des droits de l’ensemble des citoyens.

Le Maroc, ont-ils expliqué, a réalisé un grand pas en avant dans le domaine de la protection des droits civils, sociaux et politiques depuis l’intronisation du Souverain, grâce à l’adoption d’un nouveau concept de l’autorité et des libertés publiques et d’un nouveau Code de la famille et la mise en place de l’Instance équité et réconciliation (IER).

Et de conclure que le Maroc a réitéré son engagement à consécration des droits de l’homme par l’adoption, en 2011, d’une nouvelle constitution hautement saluée tant au niveau national qu’international.

 

Check Also

MARRAKECH SORT LE GRAND JEU POUR LA COP 22.

C’est une ville ocre méconnaissable qui s’apprête à accueilli des dizaines de chefs d’états et ...

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils