BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates
Home / A LA UNE / Ali Benflis, candidat à la présidence algérienne :“Si je suis élu président, je rouvrirai la frontière terrestre avec le Maroc”

Ali Benflis, candidat à la présidence algérienne :“Si je suis élu président, je rouvrirai la frontière terrestre avec le Maroc”

2014_Ali_Benflis_487159410_776099866_11042014153047Bien que ses chances de l’emporter soient minces, l’ancien Premier ministre algérien, Ali Benflis, a assuré, mercredi lors d’un meeting à Annaba (nord-ouest) qu’il rouvrirait “la frontière terrestre avec le Maroc” s’il était élu.

Selon le quotidien El Watan, l’ancien chef du gouvernement et principal challenger d’Abdelaziz Bouteflika, a insisté sur le fait qu’une telle éventualité serait possible après avoir “trouver [avec les autorités marocaines] des solutions aux problèmes bilatéraux liés à la drogue et à la sécurité” et une solution concernant le peuple sahraoui “dans le cadre des instances internationales”.

Lors de ce meeting électoral, Ali Benflis a appelé à la construction du Maghreb où les personnes pourraient circuler librement, “avec une carte d’identité et un passeport communs”, précisant que ce serait un acte stratégique pour la région.

Le candidat souhaite même instaurer dans cet espace un échange d’étudiants, à l’image d’Erasmus en Europe.

Alors que le scrutin se tient jeudi 17 avril en Algérie, un quatrième mandat de Bouteflika, très affaibli par la maladie, se profile. Soutenu par la presse publique, son parti, le FLN, et le Rassemblement national démocratique, actuellement au pouvoir au Sénat, le chef de l’Etat depuis 15 ans devrait être réélu. D’autant que le taux d’abstention devrait atteindre un nouveau niveau record.

Check Also

REGLEMENTS DE COMPTE AU SEIN DU POLISARIO

Rien ne va plus au sein du Polisario depuis la mort de son ancien chef ...

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils