BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates
Home / A LA UNE / Cerveau :L’interrupteur de la conscience trouvé par des scientifiques

Cerveau :L’interrupteur de la conscience trouvé par des scientifiques

Cerveau_08072014121415Des chercheurs de l’Université de Washington sont parvenus à trouver l’interrupteur du cerveau sur une patiente souffrant d’épilepsie. Une première en neurologie.

Des chercheurs sont parvenus à localiser l’interrupteur cérébral qui commande la conscience humaine, selon Maxisciences.com. “De quoi vous faire arrêter toute activité en deux temps trois mouvements !”, s’exclame le site d’informations scientifiques.

Et de rappeler que depuis plus d’un siècle, les scientifiques étudient les régions individuelles du cerveau, notamment leurs fonctions, en appliquant des stimuli électriques ou en désactivant temporairement certaines zones. Mais, jusqu’à présent, aucune de ces dernières n’avait jamais réussi à commander la conscience.

Le claustrum, une fine couche de matière grise, serait responsable de l’organisation des pensées, sensations et émotions, selon la découverte des chercheurs.

Cette découverte pourrait aider les scientifiques à comprendre comment notre sensibilité consciente apparaît.

Le claustrum activeraient les expériences conscientes

Récemment, Mohamad Koubeissi et son équipe, de l’Université de Washington, ont réussi à éteindre et rallumer la sensibilité d’une femme, atteinte d’épilepsie, en stimulant son claustrum. Pour cela, les chercheurs ont utilisé des électrodes placés en profondeur dans le cerveau afin d’enregistrer les signaux venant de différentes régions cérébrales. Objectif : trouver l’origine de ses crises. À un moment, les électrodes ont été disposées près du claustrum, une zone qui n’avait jamais été stimulée.

Dès la première impulsion, la femme a perdu toute conscience : elle a cessé de lire et s’est mise à fixer l’espace devant elle, les yeux dans le vide. Elle ne répondait plus à aucune commande visuelle et auditive. Sa respiration s’est même ralentie. À l’arrêt de l’impulsion, elle a immédiatement repris conscience, sans aucun souvenir de l’épisode.

Mohamad Koubeissi pense donc que le claustrum joue un rôle majeur dans l’activation des expériences conscientes.

“On pourrait comparer ça à une voiture. Un voiture possède plusieurs parties qui facilitent son mouvement : l’essence, la transmission, le moteur. Mais il n’y a qu’un seul endroit où vous tournez la clé et tout s’allume et fonctionne ensemble. Et, bien que la conscience soit un processus complexe, il se pourrait que nous en ayons trouvé la clé.”

MOHAMAD KOUBEISSI, CHERCHEUR ET CHEF DE L’ÉQUIPE AYANT FAIT LA DÉCOUVERTE, AU NEW SCIENTIST.

Inconsciente mais éveillée

L’équipe de chercheurs s’est également aperçue que la perte de conscience était accompagnée d’une augmentation de la synchronisation des ondes cérébrales dans les régions qui participent à l’activation de la sensibilité.

Même si les résultats, testés sur une seule patiente, doivent être pris avec des pincettes, ils n’en restent pas moins intrigants. En effet, cette femme ne possède plus qu’une partie de son hippocampe, à cause de son épilepsie. Elle ne possède donc pas un cerveau “classique”, indique Anil Seth de l’Université du Sussex. Le plus intéressant pour lui ? Le fait que la patiente soit restée éveillée.

Cette découverte pourrait, ainsi, aider les personnes souffrant d’épilepsie ou de maladies similaires ou même les individus en état de semi-conscience.

Check Also

DSK aux prochaines presidentielles

La nouvelle est tombée il y a peu de temps. DSK se présente aux prochaines ...

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils