BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates
Home / ACTUALITÉS / MAROC / Maroc : Washington présente ses excuses à Mohammed VI
Washington a présenté ses plates excuses à Rabat après la publication d’un rapport sur les droits de l’Homme au Maroc.
Washington a présenté ses plates excuses à Rabat après la publication d’un rapport sur les droits de l’Homme au Maroc.

Maroc : Washington présente ses excuses à Mohammed VI

Washington a présenté ses plates excuses à Rabat après la publication d’un rapport sur les droits de l’Homme au Maroc.
Washington a présenté ses plates excuses à Rabat après la publication d’un rapport sur les droits de l’Homme au Maroc.

Le rapport des Etats-Unis sur les droits de l’Homme au Maroc reste une pilule difficile à avaler par Rabat. Ce qui explique d’ailleurs la convocation de l’ambassadeur des Etats-Unis à Rabat, Dwight Bush, jeudi 19 mai 2016, au ministère marocain des Affaires étrangères pour s’expliquer, suite à la publication de ce rapport.

Le Maroc avait, selon Yabiladi qui cite un communiqué du ministère présentant les trois affaires soulevées lors de cette rencontre, jugé « scandaleux » ce rapport et porté à la connaissance de l’ambassadeur « la manipulation avérée et les erreurs factuelles flagrantes qui entachent le rapport du Département d’Etat ».

Toujours selon le site marocain, deux jours après l’entretien, notamment ce samedi 21 mai 2016, l’ambassade américaine a présenté ses excuses au Maroc, à propos d’une affaire soulevée dans le rapport. C’est ce qu’a rapporté le site TelQuel qui prcise qu’il s’agit de la condamnation du journaliste Hamid Mahdaoui pour diffamation envers Abdelatif Hammouchi.

dans le rapport il est indiqué que Hammouchi était déjà patron de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) au moment des faits. Ce qui, selon des précisions apportées par Rabat, est faux, axpliquant qu’à cette date (5 juin 2014), la DGSN était encore dirigée par Bouchaïb Rmil.

Maroc Actualités 

Check Also

MARRAKECH SORT LE GRAND JEU POUR LA COP 22.

C’est une ville ocre méconnaissable qui s’apprête à accueilli des dizaines de chefs d’états et ...

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils